Jan Vanek – l’invité du festival: ” j’aime la vie…La vie m’aime…”


site: http://www.janvanek.org/



Biographie


«Autodidacte, guitariste de grand talent, compositeur interprète, poly-instrumentiste, Jan V. Vanek est un véritable jazzman globe-trotter.

Un musicien né, un virtuose au service de l’expressivité musicale. Partout où il se déplace, il observe, écoute et ramène des nouveaux sons.

Jan V. Vanek n’est pas tout à fait un inconnu. Cette personnalité discrète qui dit « que la notoriété ne l’intéresse pas de tout » (ce qui, avouez-le, n’est pas très courant chez les artistes…) laisse un souvenir bien vivace dans la tête de ceux qui ont pu le voir et l’entendre, ici et là.

A chaque fois, au-delà des apparences d’une virtuosité flamboyante et d’une rage de jouer très communicative nous avons le sentiment d’être en présence d’un artiste habité qui a encore bien d’autres choses à nous dire.

C’est l’intuition d’avoir affaire à un musicien précieux et rare.

Chercheur jusqu’au-boutiste depuis de nombreuses années, Jan n’a cessé de parcourir le monde à la recherche d’une communion avec la nature et les éléments, source permanente et intarissable d’inspiration musicale, spirituelle….

Suscitant un enthousiasme général à chacun de ses concerts, il est souvent apprécié pour son répertoire varié qu’il a su étoffer au fil des années. Musicien Franco-Tchèque, il dégage énormément d’énergie et de charisme. Il s’est trouvé lui-même…. »  

Didier LEVALLET contrebassiste ancien Directeur de l’ONJ et de la Scène Nationale de Montbéliard

« Un concert de et avec Jan V. Vanek, c’est bien sûr une œuvre artistique mais c’est également un parcours humaniste, une découverte, la rencontre avec un être entier y compris dans sa gentillesse et son écoute des autres, c’est assurément un moment rare et si particulier que chacun a envie d’y retourner qu’il soit musicien ou mélomane, novice ou habitué des salles de concert, chacun y trouve un plaisir, son plaisir.

Il est rare de voir autant de regards éblouis, de sourires sans fin, de difficultés à dire ce que l’on vient de vivre qu’à la sortie de chaque concert de Jan V. Vanek…

Ainsi, en fin de saison et comme une sorte d’apothéose, Jan Vanek nous a fait proposition d’un concert avec le Ciel Orchestra dans le Théâtre de la Rotonde. Un ensemble de musiciens animés d’une même passion voire d’une même folie, d’un même engagement voire d’un même acte liturgique.

Et ce qu’il nous a été donné à voir mais surtout à entendre ce soir-là était précieux, rare, divin, jouissif et s’adressait dans sa diversité à tout notre corps et surtout à tout notre être, à tout ce qui est le plus essentiel chez nous.

Un concert de Jan V. Vanek et du Ciel Orchestra est bien au-delà d’un concert, d’un moment musical fût-il magique : il est ce que la Culture doit apporter alors qu’elle n’est souvent qu’un produit de consommation, talentueux mais rapidement oublié. La musique de Jan nous touche et va bien au-delà de l’instant de l’écoute, elle touche au divin… »

Jacky Castang Directeur Scènes Vosges

 

Guitariste et poly-instrumentiste autodidacte (saxophones, flûtes, batterie, piano, harpe chinoise, koto, percussions, esraj…) fabrique lui-même certains instruments.

Il nourrit sa musique de toutes sortes d’inspirations : rythmiques indiennes, souffle continu, techniques de guitare inventées… mais surtout d’une écoute intense du monde, de la nature (les mines, les grottes…) et de son univers intérieur.

Entre routes et concerts, il s’imprègne des musiques du monde qu’il intègre au Jazz. Il voyage et donne des concerts entre autres au Japon, Canada, Chine, Polynésie Française, Ile de Pâques, Inde, Indonésie, Scandinavie, Hongrie, Serbie, Espagne, Portugal, Italie,  Angleterre, USA, Nouvelle Zélande, Antilles, Egypte…  

Outre l’ensemble « Ciel Orchestra » et ses duo, trio, quartet… sous son nom il joue dans différentes formations : du swing au free jazz, de la musique fusion sortant des sentiers battus au tango de Piazzolla, de la musique classique et contemporaine au gypsi jazz revisité…

Si vous croisez quelqu’un qui joue du saxophone dans une cascade, de la flûte en haut d’un sapin, de la guitare au milieu d’une tourbière ou en train de tendre des cordes sur un vieil arbre creux pour fabriquer une harpe : c’est lui. »

Françoise BARRET conteuse 

Leave a Reply

  

  

  

Solve : *
11 + 1 =